Франція. Lettre de Mme de Sévigné

 

Lettre de Mme de Sévigné portant mention de Vatel

 

Vatel ne serait pas devenu aussi célèbre si une certaine Marquise de Sévigné n’avait relaté sa mort

étrange dans l’une de ses lettres. En voici un extrait.

 

Lettre de Mme de Sévigné à Mme de Grigan, datée du 26 avril 1671.

 

« À Paris, ce dimanche 26e avril [1671]

 

Il est dimanche 26 avril; cette lettre ne partira que mercredi; mais ceci n'est pas une lettre,

c'est une relation que vient de me faire Moreuil, à votre intention, de ce qui s'est passé à

Chantilly touchant Vatel. Je vous écrivis vendredi qu'il s'était poignardé: voici l'affaire en

détail.

Le Roi arriva jeudi au soir; la chasse, les lanternes, le clair de la lune, la promenade, la

collation dans un lieu tapissé de jonquilles, tout cela fut à souhait. On soupa; il y eut

quelques tables où le rôti manqua, à cause de plusieurs dîners où l'on ne s'était point

attendu. Cela saisit Vatel; il dit plusieurs fois: « Je suis perdu d'honneur; voici un affront que

je ne supporterai pas. »

Il dit à Gourville: « La tête me tourne, il y a douze nuits que je n'ai dormi; aidez-moi à

donner des ordres. » Gourville le soulagea en ce qu'il put. Ce rôti qui avait manqué, non

pas à la table du Roi, mais aux vingt-cinquièmes, lui revenait toujours à la tête. Monsieur le

Prince* alla jusque dans sa chambre, et lui dit: « Vatel, tout va bien, rien n'était si beau que

le souper du Roi. »

Il lui dit: « Monseigneur, votre bonté m'achève; je sais que le rôti a manqué à deux tables. -

- Point du tout, dit Monsieur le Prince, ne vous fâchez point, tout va bien. » La nuit vient: le

feu d'artifice ne réussit pas, il fut couvert d'un nuage; il coûtait seize mille francs. À quatre

heures du matin, Vatel s'en va partout, il trouve tout endormi; il rencontre un petit

pourvoyeur qui lui apportait seulement deux charges de marée; il lui demande: « Est-ce là

tout? » Il lui dit: « Oui, Monsieur. » Il ne savait pas que Vatel avait envoyé à tous les ports

de mer.

 

Il attend quelque temps; les autres pourvoyeurs ne viennent point; sa tête s'échauffait, il

croit qu'il n'aura point d'autre marée; il trouve Gourville, et lui dit : « Monsieur, je ne

survivrai pas à cet affront-ci; j'ai de l'honneur et de la réputation à perdre. » Gourville se

moqua de lui. Vatel monte à sa chambre, met son épée contre la porte, et se la passe au

travers le coeur; mais ce ne fut qu'au troisième coup, car il s'en donna deux qui n'étaient

pas mortels: il tombe mort. La marée cependant arrive de tous côtés; on cherche Vatel pour

la distribuer; on va à sa chambre; on heurte, on enfonce la porte; on le trouve noyé dans

son sang; on court à Monsieur le Prince, qui fut au désespoir. Monsieur le Duc** pleura;

c'était sur Vatel que roulait tout son voyage de Bourgogne. Monsieur le Prince le dit au Roi

fort tristement: on dit que c'était à force d'avoir de l'honneur en sa manière; on le loua fort,

on loua et blâma son courage. Le Roi dit qu'il y avait cinq ans qu'il retardait de venir à

Chantilly, parce qu'il comprenait l'excès de cet embarras. Il dit à Monsieur le Prince qu'il ne

devait avoir que deux tables et ne se point charger du reste. Il jura qu'il ne souffrirait plus

que Monsieur le Prince en usât ainsi; mais c'était trop tard pour le pauvre Vatel. Cependant

Gourville tâche de réparer la perte de Vatel; elle le fut: on dîna très bien, on fit collation, on

soupa, on se promena, on joua, on fut à la chasse; tout était parfumé de jonquilles, tout

était enchanté. . . . »

Введіть ваш абонентський код, щоб читати далі :

Щоб мати можливість скачати журнал в електронному варіанті, та переглядати додаткові матеріали - введіть номер купону:





Щоб придбати купон, заповніть форму на сторінці.

Середня оцінка :

votes

0 коментарів :

Залишити коментар :

*

*

Ваш Веб-сайт

*

Голосувати


*

Найважливіше
з теорії детективу!

Знайомтеся з цікавими статтями і доповнюйте рубрику своїми теоріями та практичними історіями. Чекаємо на ваші листи за адресою: lit-jur-dnipro-zav.proza@kas-ua.com

Читати журнал "Дніпро" Статті

ОГОЛОШЕННЯ

До уваги передплатників!

Друкована та електронна версії журналу «Дніпро» виходять щомісячно!

Передплатити журнали можна:

на сайті:
www.dnipro-ukr.com.ua;

за телефоном:
(044) 454-12-80;

у відділеннях «Укрпошти».

ЦИТАТА ДНЯ

«Текст – це лише пікнік, на який автор приносить слова, а читачі – сенс»

(Цвєтан Тодоров)

УВАГА!!!

Пропонуємо всім охочим узяти участь у написанні літературно-критичних статей про нобелівських лауреатів.

Чекаємо на ваші роботи про Томаса Еліота до 31 липня 2016 року.

Найкращу статтю буде опубліковано на сторінках журналу.

Роботи надсилайте за адресою: lit-jur-dnipro-zav.proza@kas-ua.com (із позначкою "Нобелівка").