Франція. Chansons enfantines. II

 

C'est la mère Michel qui a perdu son chat,
Qui crie par la fenêtre à qui le lui rendra. (bis)
C'est le père Lustucru qui lui a répondu :
Mais non la mère Michel vot' chat n'est pas perdu

 

Sur l'air du tra la la la
Sur l'air du tra la la la
Sur l'air du tra dé ri dé ra, et tra la la la (bis)

 


C'est la mère Michel qui lui a demandé :
Mon chat n'est pas perdu, vous l'avez donc trouvé ? (bis)
C'est le père Lustucru qui lui a répondu :
Donnez une récompense, il vous sera rendu.

 

Sur l'air du tra la la la
Sur l'air du tra la la la
Sur l'air du tra dé ri dé ra, et tra la la la (bis)

 

Et la mère Michel lui dit : C'est décidé
Si vous m'rendez mon chat, vous aurez un baiser. (bis)
Et le père Lustucru qui n'en a pas voulu,
Lui dit : Pour un lapin votre chat est vendu.

 

 

Sur l'air du tra la la la
Sur l'air du tra la la la
Sur l'air du tra dé ri dé ra, et tra la la la (bis)

 

C'est la mère Michel qui a perdu son chat,
Pauvre mère Michel
C'est la mère Michel qui a perdu son chat,
Pauvre mère Michel
Pauvre mère Michel

 

 

 

 

 

 

C’est au fin fond de cette grande forêt,
Dans la clairière, le jour disparaît,
Premiers frissons, un à un, ils se placent,
Blanche la lune et les loups face à face.

 

Ils s’élancent, ils virent, ils tournent et ils volent,
Valsent les loups, valsent, valsent comme fols.
Ils s’élancent, ils virent, ils tournent et ils volent,
Valsent les loups, valsent, valsent comme fols.

 

Quelques éclairs brillent dans la nuit claire,
Un œil perçant, un œil éclatant,
Assis par terre tendus sur leur derrière,
Ombres de loups donnent froid dans le cou.

 

Ils s’élancent, ils virent, ils tournent et ils volent,
Valsent les loups, valsent, valsent comme fols.
Ils s’élancent, ils virent, ils tournent et ils volent,
Valsent les loups, valsent, valsent comme fols.

 

SOLO GUITARE

 

Ils s’élancent, ils virent, ils tournent et ils volent,
Valsent les loups, valsent, valsent comme fols.
Ils s’élancent, ils virent, ils tournent et ils volent,
Valsent les loups, valsent, valsent comme fols.

 

Toute la nuit aux sons d’accordéons,
Louves et loups chantent et dansent tous en rond.
Personne ne doit passer dans la clairière,
Trop dangereux même pour les vipères.

 

Ils s’élancent, ils virent, ils tournent et ils volent,
Valsent les loups, valsent, valsent comme fols.
Ils s’élancent, ils virent, ils tournent et ils volent,
Valsent les loups, valsent, valsent comme fols.


Ils s’élancent, ils virent, ils tournent et ils volent,
Valsent les loups, valsent, valsent comme fols.
Ils s’élancent, ils virent, ils tournent et ils volent,
Valsent les loups, valsent, valsent comme fols.

 

Puis un à un, ils disparaissent,
Dans la clairière plus rien ne reste.
Traces de cendres dans les brumes de Novembre,
Le feu est mort, mais les loups vivent encore.
Le feu est mort, mais les loups vivent encore.
Le feu est mort … Mais les loups vivent encore.

 

 

 

 

 

 

 

Meunier, tu dors
Ton moulin, ton moulin, va trop vite.
Meunier, tu dors
Ton moulin, ton moulin va trop fort.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop vite.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop fort.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop vite.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop fort.

 

 

Meunier, tu dors
Et le vent, et le vent souffle, souffle.
Meunier, tu dors
Et le vent, et le vent souffle fort.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop vite.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop fort.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop vite.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop fort.

 

 

Meunier, tu dors
Ton moulin, ton moulin, va trop vite.
Meunier, tu dors
Ton moulin, ton moulin va trop fort.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop vite.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop fort.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop vite.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop fort.

 

Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop vite.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop fort.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop vite.
Ton moulin, ton moulin, ton moulin va trop fort.

Введіть ваш абонентський код, щоб читати далі :

Щоб мати можливість скачати журнал в електронному варіанті, та переглядати додаткові матеріали - введіть номер купону:





Щоб придбати купон, заповніть форму на сторінці.

Середня оцінка :

votes

0 коментарів :

Залишити коментар :

*

*

Ваш Веб-сайт

*

Голосувати


*

Найважливіше
з теорії детективу!

Знайомтеся з цікавими статтями і доповнюйте рубрику своїми теоріями та практичними історіями. Чекаємо на ваші листи за адресою: lit-jur-dnipro-zav.proza@kas-ua.com

Читати журнал "Дніпро" Статті

ОГОЛОШЕННЯ

До уваги передплатників!

Друкована та електронна версії журналу «Дніпро» виходять щомісячно!

Передплатити журнали можна:

на сайті:
www.dnipro-ukr.com.ua;

за телефоном:
(044) 454-12-80;

у відділеннях «Укрпошти».

ЦИТАТА ДНЯ

«Текст – це лише пікнік, на який автор приносить слова, а читачі – сенс»

(Цвєтан Тодоров)

УВАГА!!!

Пропонуємо всім охочим узяти участь у написанні літературно-критичних статей про нобелівських лауреатів.

Чекаємо на ваші роботи про Томаса Еліота до 31 липня 2016 року.

Найкращу статтю буде опубліковано на сторінках журналу.

Роботи надсилайте за адресою: lit-jur-dnipro-zav.proza@kas-ua.com (із позначкою "Нобелівка").